Compte tenu de l'importance de la préservation de la loi de 1884 sur les syndicats il me semble que les circonstances de l'adoption de cette loi doivent être étudiées. Une piste est de partir des mémoires de J. Paul-Boncour qui connut très bien Waldeck-Rousseau.